Une filière française d’excellence

« La filière brassicole travaille de longue date avec le monde agricole et scientifique pour sélectionner les meilleures variétés d’orge de brasserie qui donneront les malts les plus appropriés à la production de bière. À l’origine de cette expertise, un cadeau de la nature : un terroir exceptionnel et un climat très favorable à la culture de l’orge. La France dispose en effet de plusieurs régions sur son territoire, l’Ile de France, le Centre, la Champagne, la Bourgogne, la Picardie, particulièrement propices par la qualité de leurs sols, leur ensoleillement et leur pluviométrie à la culture de l’orge.

De cette spécificité, les malteurs, qui transforment l’orge en malt, ont tiré avantage, s’installant près des zones de production et contribuant activement aux sélections des variétés les mieux adaptées aux cahiers des charges des brasseurs. C’est ainsi que la malterie française est la première exportatrice mondiale. Les brasseurs français bénéficient aussi des performances de cette filière amont locale : 95 % des bières brassées en France le sont avec des orges et des malts produits dans l’hexagone. Enfin, 70 % des bières consommées en France sont brassées sur le sol national. »

François Loos – Président de l’association Brasseurs de France